Tout savoir sur le diagnostic électronique automobile

Le mécanisme de fonctionnement des voitures modernes actuellement repose sur l’électronique. Avec le temps et l’usage quotidien, les performances diminuent du fait de l’usure. Elles ne correspondent plus aux caractéristiques d’origine du véhicule. Cette baisse est expliquée par des causes qu’il faut identifier avec l’aide d’un professionnel. C’est possible avec un procédé moderne et technique et pas cher appelé le diagnostic électronique. Nous allons aborder les points suivants :

– La définition du diagnostic électronique

– Diagnostic électronique : comment cela marche ?

– Les moments pour effectuer un diagnostic électronique

– Que faire après un diagnostic électronique ? – Comment trouver un diagnostic électronique au meilleur prix ?

–Les avantages du diagnostic électronique

Définition du diagnostic électronique

Le diagnostic électronique est une technique de contrôle qui sert à détecter les dysfonctionnements d’un véhicule. Avant de réparer un véhicule, il faut d’abord identifier d’où vient l’anomalie. Les garagistes de l’ancienne école, pour les vieilles voitures, les identifiaient à l’œil ou à l’ouïe. Souvent ils mettaient les mains dans le cambouis. Aujourd’hui, les choses ont changé puisque les nouveaux véhicules sont tous équipés de composants électroniques.

Les garagistes ont révisé leur savoir-faire en fréquentant des centres spécialisés en apprentissage de mécanique automobile moderne. Ils se sont mis au parfum de la technologie embarquée. La mallette à clés n’est pas pour autant abandonnée, mais il faut recourir à un appareil sophistiqué pour effectuer ce qu’on appelle le diagnostic électronique.

L’appareil est paramétré pour détecter de manière systématique les dysfonctionnements. Il scanne à cet effet les composants électroniques.

Diagnostic électronique : comment cela marche ?

L’équipement est branché sur le véhicule et il faut le mettre en marche. Il passe en revue tous les circuits du véhicule et il détecte l’origine des problèmes : batterie, freins, alternateur, embrayage, circuit d’huile, amortisseurs… Tous les éléments du véhicule moderne peuvent être contrôlés ainsi. Et ce travail doit être uniquement confié à des garagistes professionnels.

Conseils utiles :

Si vous souhaitez avoir une idée précise sur le tarif d’un diagnostic électronique pour votre voiture, servez-vous d’un comparateur de garages et mécaniciens en ligne comme Mecagoo !

Les moments pour effectuer un diagnostic électronique

Recourir au diagnostic électronique est une bonne habitude d’entretien que vous devez acquérir avant toute chose. Votre véhicule est comme votre corps : pour améliorer le bon fonctionnement de l’ensemble, il est recommandé d’effectuer périodiquement un bilan de santé. En mécanique auto, ce procédé appliqué à votre véhicule s’appelle diagnostic électronique.

 

 

  • À titre préventif

Cette mesure doit se faire à titre préventif en premier lieu suivant le dicton : il vaut mieux prévenir que guérir.

Le diagnostic électronique consiste à :

Établir l’historique des difficultés rencontrées par le véhicule

Remettre à zéro l’indicateur de maintenance

Réinitialiser les capteurs de valves électroniques

Procéder au paramétrage des pressions pour les pneumatiques.

  • À titre de révision

Le moment propice demeure celui de la révision générale au cours de laquelle l’état de tous les composants de votre véhicule sera vérifié.

Sachez que l’appareil accède à la mémoire des différents composants électroniques pour scanner et détecter les défauts et également les menaces de dysfonctionnement. Le grand avantage du diagnostic électronique est sa faculté à anticiper les défaillances.

  • À titre de réparation

D’une manière générale, le contrôle est obligatoire dès qu’un signal ou voyant rouge d’alerte clignote sur le tableau de bord.

Conseils utiles :

Il est recommandé de reprogrammer les ordinateurs et les calculateurs après tout remplacement ou entretien de pièces d’appoint comme la batterie ou le filtre à particules.

Cette reprogrammation est obligatoire pour les voitures équipées de bloc hydraulique en cas de remplacement du liquide de freinage et lors de changement du frein de stationnement électrique.

Que faire après un diagnostic électronique ?

Les anomalies détectées par l’appareil concernant les éléments électroniques défaillants sont maintenant connues. Le garagiste établira la liste des composants vérifiés et leurs états. Il pourra donc indiquer les réparations ou les remplacements à effectuer de manière appropriée.

Conseils utiles

Vous ne devez pas changer systématiquement les éléments identifiés comme défectueux. Il peut s’agir d’un simple dysfonctionnement que vous pouvez corriger par une remise à zéro du système (réinitialisation) ou par un re-paramétrage des fonctions.

Comment trouver un diagnostic au meilleur prix ?

D’une manière générale, le coût d’un diagnostic est à partir de 50 euros. Le travail doit être confié à des professionnels.

Vous pouvez les identifier en allant sur Internet ou sur les pages jaunes pour effectuer des recherches appropriées. Vous pouvez surtout aller sur des sites qui disposent de calculateurs pour comparer les offres de diagnostic électronique proposées par des garages ou des professionnels particuliers.

Le montant de la prestation dépend des caractéristiques de votre véhicule : marque ; modèle, énergie.

Tous ces paramètres sont pris en compte par le calculateur/comparateur. Vous aurez rapidement un large éventail d’offres. Choisissez celle qui convient à votre budget.

Pour des raisons pratiques, préférez un prestataire qui est à proximité de votre lieu d’habitation. Les conseils de votre concessionnaire peuvent également être indispensables. Si vous avez déjà un bon garagiste, n’hésitez pas à faire appel à ses prestations.

Les avantages offerts par le diagnostic électronique

Le diagnostic électronique de votre véhicule apporte de nombreux avantages :

Vous connaitrez de manière sûre la ou les cause(s) d’un dysfonctionnement.

Vous pouvez anticiper la panne et procéder au remplacement ou à la réparation de la pièce.

Le diagnostic permet d’assurer la sécurité du conducteur et des passagers et de réduire les risques d’accidents routiers.

L’autre aspect majeur est la prévention de tout litige avec la maison d’assurance en cas d’accident. Vous saurez les défauts majeurs de votre véhicule, car vous aurez déjà pris vos précautions auparavant. La maison d’assurance essaiera d’évaluer votre niveau de responsabilité dans l’entretien de votre véhicule. Mais, vous avez su prendre vos dispositions, grâce au diagnostic électronique. Autrement dit, grâce au diagnostic électronique vous avez la garantie d’être indemnisé comme il se doit en cas de sinistre.